Gigi et son ptit coin de Paraty

Quelques heures en bus au sud de Rio et Gigi arrivait dans la campagne de Paraty, une jolie petite ville qui témoigne de l’architecture coloniale brésilienne, dans une petite famille exilée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour l’heure elle remit les mains à la pâte en mode volontariat en échange d’hébergement (et accessoirement aussi se fondre pour l’occasion au sein d’une petite famille brésilo-française)

Au programme pour ces heureux volontaires un peu de peinture, le portage de sacs de sable pour la construction de la terrasse (et son ciment), de la cuisine, un peu de ménage et même du jardinage…

 

Et chez nos hôtes c’était un jardin bien luxuriant. Un petit bout de forêt où passent les tatous tout lents et les gros lézards fuyants, où les opossums finissent les gamelles des chats et les saira sete cores[1] picorent les baies d’ acaï[2]. Un jardin d’Eden où poussent les bananiers, où les colibris viennent butiner, les broméliacées sauvages (dont Gigi a lu qu’ils empêchent les mauvais moustiques d’y répandre leurs larves grâce a la présence de prédateurs), la rivière en contrebas qui se fait bien entendre, plus loin l’église des témoins de jésus le sauveur des jeovahs et chanteurs jusqu’à pas d’heures… (Bah oui Gigi t’es au Brésil ma vachette).
En cuisine, c’est tendance bonne nutrition nutritionnelle, recettes light et végétariennes, fruits et légumes locaux frais et bios, sel de l’Himalaya, petit régal de l’océan quand même de temps en temps parfois, et atelier chocolat pour les ptits PPs et leurs acolytes (les enfants de nos hôtes) avec pour se faire des ingrédients locaux ou presque : noix de cacao de Colombie (merci la finca de Minca – voir l’épisode de Gigi dans les Caraïbes), petit jus d’oranges fraichement pressé, miel de Paraty, noix de cajou et amandes, et pour les plus grands quelques gouttes de capirihnas en macération avec de la vanille depuis quelques semaines…
Un douce routine s’est instaurée pour nos journées qui repose un peu la Gigi : repas préparés et pris en famille, sorties aux cascades, sauts, jeux d’eaux, école en s’amusant, concours de pubs ridicules, flâneries dans le jardin pour les uns, petits travaux pour les autres, courses et balades, échecs, carrom[3], lectures collectives, échanges, rigolades, rugby sur la plage et calins tsoin tsoin sur fond de Gabriel o Pensador…

 

Paraty la belle petite bourgade coloniale, son centre-ville pavé, sa baie et ses îles. Et pour clôturer cette belle semaine hospitalière une sortie en mer. Une eau bleue des mers du sud turquoise paradisiaque, des plongeons de tortues, un plongeoir aussi sur le bateau pour des plongeons de petits PPs, Gigi et leurs acolytes, et sous la surface une belle vue sur ce que peuvent offrir les fonds marins… Et on y était bien dans ce ptit coin de Paraty. Hein ma Gigi….

 

[1] Le saira sete cores est un des 900 espèces d’oiseaux que l’on peut croiser dans le coin. Lui a la taille d’un moineau de 7 couleurs et ceux du jardin étaient de 7 couleurs différentes et particulièrement gourmands. Plus d’infos en portugais http://www.wikiaves.com.br/saira-sete-cores

[2] L’ acai est la petite douceur brésilienne que les vendeurs ambulants nous proposent sur les plages de Rio mais pas seulement. A Paraty dans la vieille ville coloniale on trouve aussi d’excellents acai garnis. Ce sont des baies préparées en sorbet auquel on rajoute crème, sauce chocolat, graines et céréales et plus si affinités.

[3] Comme le dit si bien Wiki, le carrom est un jeu de table très pratiqué en Asie, et tout particulièrement en Inde, se jouant avec des pions que l’on fait glisser sur un tablier en bois. Nos hôtes l’ont rapporté d’un voyage et nous apprirent qu’il vient de Birmanie.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s