Bienvenidos en Colombia!

Ya! Hola Colombia!

La Gigi atterrit à Bógota et se fait vite à la rutilante vie à 2600 m d’altitude entre vestiges du passé et vues panoramiques sur le futur. Sa technique pour se faire des copains alors qu’elle ne maîtrise pas encore l’espagnol: les parties de mistigris. Et le ton est donné…

Pas le temps de croiser des copines à cornes qu’on file sur Medellín – (Et là il faut entendre la Gigi qui s’est mise à l’ accent local “Mets des Jeans”)
Pour les locaux c’est “la ciudad de la inovación”, ou il fait bon quasi tout le temps, ou on trouve les riches sur les flancs (des collines), un passé autour du Pablo Escobar à gérer, un Botero bien présent et un futur qui promet de sortir le quartier de la communidad 13 des années sombres (et de sortir les quebradas de l’obscurité – ces quartiers autour des petits fleuves – car il y en a du potentiel et des projets…).
Et pour en parler, notre ami Raphaël chez qui la Gigi passe quelques jours, histoire de retrouver ce vieux copain du lycée et de comprendre les problématiques de développement de la ville, de faire un peu d’initiation culturelle, de la musique, un peu de boxe, du yoga, de la cuisine simple et délicieuse, de découvrir les meilleures spots d’empañadas ou d’arepas au queso de la ville… et de faire la fiesta! Gigi elle, restera avec Tejido, la mascote d’Ali et d’Aurore – les colocs fantastiques – et Tejido donc, un pingouin riquiqui qui reste de marbre en toute occasion (et apparemment il en a eu des occasions ;( ).
Et nous, Feria de las flores! Et oui “Medellín es color” ces jours autours de concerts, d’arguardiente (l’ eau de vie locale) et du traditionnel défilé des silleteros, ces trophées en bois ornés de fleurs (hyper lourds donc) historiquement confectionnés la nuit et montrés le lendemain par les cultivateurs descendus de la montagne pour l’occasion qui les portent sur leurs épaules à bout de souffle pour perpétuer la tradition…. T’aurais pas aimé Gigi et on aurait pu te demander de participer…  Une fête devenue commerciale certes mais aussi l’occasion de découvrir la foule colombienne de près, de partager des moments simples et chouettes, de faire des chaînes pour se passer des snacks, des paletas a la goyave ou à la coco (glaces avec un bâtonnet) ou encore des bières fraîches et de se passer de mains en mains les sous pour le vendeur à quelques 15 personnes de nous… Et la Gigi elle a loupé les chars et la musique à fond sur “Despacito” – mais pas que – le défilé du corps d’ armée féminin, des bombeiros (pompiers et pompières), des danseurs, des chevaux bien dressés et j’en passe… manquaient plus que des amies vachettes…

Merci les copains pour cette belle mise en route, vos conseils et vos récits en relief, merci pour tous ces bons ingrédients qui nous rappellent comment la vie est douce et colorée…

 


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s